Déménager entre Londres et la France un vrai casse-tête ? Quels sont les pièges à éviter ? Quelles sont les bonnes pratiques à adopter ? L’équipe My Truck to Share vous donne quelques bons conseils et vous accompagne dans vos démarches. En premier lieu il est essentiel de bien définir les tâches incombantes à la société de déménagement et / ou au client. En prenant le temps de comprendre la répartition des rôles vous vous éviterez bien des déconvenuse le moment venu.

A la charge du client ? A la charge du déménageur ?

La clé pour s’assurer du bon déroulement de son déménagement c’est la préparation en amont de ce dernier. Pour évaluer au mieux vos besoins la société de déménagement à laquelle vous ferez appel devra vous accompagner tout au long de vos démarches. La première étape sera d’estimer ensemble les volumes que vous souhaitez faire déménager entre Londres et la France. Il vous faudra alors apprécier le nombre de cartons, de bagages, le mobilier et l’électroménager. Dans un second temps et toujours d’accord en accord il faudra déterminer la nature précise de la manutention. Pour mener à bien ce travail de préparation il sera important de prendre en compte les adresses de pick-up ET de livraison. Vous détaillerez alors aux deux adresses : les étages, la présence d’un ascenseur fonctionnel, la physionomie des  parties communes, la question du stationnement et enfin le besoin ou non d’une prestation de montage / démontage. Dans cette étape crucial le client devra fournir un maximum d’informations et aviser le prestataire en cas de changement notoire.

Déménagement Londres-France, le jour-J

Le jour-J c’est à la société de déménagement d’entrer en scène et de veiller au bon déroulement des opérations. Opérations qui ont été au préalable précisées dans les conditions particulières du contrat.  ll reste à rappeler que le prestataire de déménagement n’est pas responsable, sauf accord contraire, de toutes les tâches non renseignées dans le contrat pour votre déménagement Londres-France. Notez bien qu’une société de déménagement ne peut en aucun cas sous-traiter son activité de sa propre initiative. Pourtant il est fréquent que ce genre de pratiques soit renseignées sur le contrat. Dans ce cas de figure le prestataire initial doit informer le client au plus tard 48h avant la date de prise en charge. Le client peut alors décider de se rétracter. Précisons enfin qu’en cas de sous-traitance le prestataire initial reste le seul responsable en cas de manquements.

> Pour en savoir plus : Recommandation n°16-01 “contrats de déménagement, garde-meubles et stockage en libre-service, 24 mars 2016

Vous souhaitez déménager entre la France et Londres moins cher et en toute confiance ?